samedi 29 septembre 2007

Réaction...Motivation...

Bon, vous allez dire : "elle râle encore !"
Je ne dirais pas forcément râler... disons que je suis dépitée et dégoûtée !
Actuellement dans mon poste depuis le 27 décembre 2005... (en CDD)
Comme vous le savez sûrement, je travaille seule et je gère aussi seule...
Par ce qu'on me dit tout le temps : Appelle si tu as un souci...
Mais quand j'appelle, je dérange... enfin bref.
Je m'accroche, je me défonce, je suis autonome, ça roule... et septembre l'année dernière mon Boss vient me voir et me dit :
Est ce que ça vous plairait de continuer à travailler pour moi ?
Forcément moi je dis oui, je n'attend que ça le poste de commercial de l'agence dont il m'avait parlé lors de mon embauche...
Arrive décembre, et le stress que la personne que je remplace n'écourte son congé parentale...
Et non, surprise elle le prolonge... Super, me voilà repartie pour un an !
Mais bon, le poste de commercial, je l'attend, par ce que moi passer ma vie derrière un bureau... ça le fait moyen !
On s'accroche, bataille pour les vacances, je m'écrase, (veux un CDI moi...)
Et au retour de nos vacances en chine, j'apprends qu'un commercial vient d'être embauché !

L'expression en rester sur le cul, là je peut vous dire que j'ai compris !
J'en suis resté bête sur ma chaise en début de réunion quand les filles m'ont dit ça...
Ben oui, les infos ont du mal à arriver en point de vente secondaire, forcément...
Donc depuis, je suis un peu dégouttée (voir même beaucoup) mais je me dis : C'est pas possible, il doit bien penser à moi pour autre chose... Mais à chaque fois que je lui pose la question il me répond : On en parle la semaine prochaine...
Sauf que là, je viens d'apprendre que la personne que je remplace reviens en février...
Je tente de communiquer avec mon Boss sur le sujet...
Et vous savez ce qu'il me répond ?
Mais, Lisenn, Qu'est ce que vous allez faire ?

En rester sur le cul, c'est une expression que je commence à bien connaître pour un peu trop l'appliquer en ce moment !
Je vous laisse imaginer ma tête en face !

Résultat, on se défonce, on ne compte pas ses heures, on explose les chiffres (En santé, j'ai fait 47% du chiffre d'affaire des 2 agences réunies, l'année dernière... Et elle sont 3 !!!! Et ce n'est qu'un exemple), on accepte d'être payé au smic... Tout ça pour ça ?

Alors je vous le dis franchement, c'est finis...
Maintenant les heures ce sont les heures !
Je fais ce que j'ai à faire et c'est tout.

Maintenant, il ne me reste plus qu'a rechercher du travail, le moral bien bas...
En espérant avoir quelques réponses, par ce que là je me demande ce que je vaut en fait...
Rien, ça doit être ça...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

hello !