mardi 1 avril 2008

Le Syndrome du Piou Piou ...

Mais kesskeucédonc ?

Et bien c’est une pathologie qui affecte de nombreux jeunes adultes, décrite par ma « petite » sœur (oui, je sais, elle a 25 ans, elle n’est plus petite… Mais c’est ma petite sœur a moi quand même ) sous le nom de SPP : Syndrome du Piou Piou !

Alors, le Piou Piou, est par nature un petit oisillon peu aventureux, mais qui rêve de grands espace.

Le Piou Piou voit ses parents s’envoler du nid tous les matins, et voler haut dans le ciel.

Le Piou Piou les admire, il aimerait voler lui aussi.

Oui mais voilà, le Piou Piou est bien au chaud dans le nid.

Au début il ne voit pas l’intérêt de bouger, tout est si confortable.

Petit à petit, l’envie d’explorer le monde extérieur fait son petit bonhomme de chemin, et les parents du Piou Piou lui montrent l’exemple…

Le petit Piou Piou (qui a en moyenne entre 20 et 30 ans rappelons-le!!!) regarde les abords du nid et essaye de se motiver…

Mais rien n’y fait, le nid est bien trop confortable, et le sol bien trop bas pour tenter quoi que ce soit.

Dans certain cas, il arrive au Piou Piou de vouloir un minimum de liberté.
Pour satisfaire cette envie, il choisira un petit nid à une branche maximum du nid familial afin d’y revenir deux à trois jours par semaines (voir plus).

Le Piou Piou rêve de grands espaces, ont vous l’a déjà dit, mais le Piou Piou ne peut se résoudre à partir loin de son cocon familial.

Ne saurait-on que trop conseiller aux parents du petit Piou Piou de regarder Tanguy à nouveau ?

Non, ne soyez pas expéditif (même si l’envie vous démange parfois), ne le jetez pas par-dessus le nid, vous savez bien qu’il n’arrive pas à voler (ou bien il/elle veut se convaincre qu’il/elle ne peut pas voler aussi haut !)

Et puis, vous risqueriez de le regrettez.
Ben oui, on s’y attache à ces petites choses.

Comment aider le petit Piou Piou à prendre son envol ?
Peut être en lui offrant un parachute ?

Dit Nono, c’est quoi ton parachute à toi ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

hello !