vendredi 12 septembre 2008

7 semaines à tenir !

Scène de vie à l’agence :
(Et oui, je suis joueuse, j'aime partager !!!)

« Bonjour M le client ! » (Ça c’est moi, toujours souriante, et comme dirais mon collègue : Comment tu fais pour rester calme ?… Bonne question !)

« B’jour » (ça c’est le client classique… ça l’embête de répondre… Heureusement il y a des exceptions, avec des clients adorables qui me souhaitent une bonne journée et me remercie…
Si si, ça existe !… C’est rare je vous l’accorde, mais ça existe !)

« C’est pour un devis. Alors c’est une XXX de 19 ?? ça fait combien ? »

« Je vais vous faire le devis Monsieur le client !
Alors, pour commencer, je vais prendre votre nom et votre prénom. »

« A mais non, moi je veux qu’un devis ! Je veux pas le contrat. »

« Oui, bien sur Monsieur, mais pour éditer le devis, j’ai besoin d’un certain nombre de renseignements, afin de remplir toutes les cases de l’écran.
Sinon, je n’ai pas accès à la tarification. »

« Ha Bon ! Bon… » (Gros soupir l’air de dire, purée, elle m’enquiquine.)

Je garde mon sourire…

Donc on remplit, le nom, la date de naissance, la date de permis… Re Soupir du client !
Là où ça se complique, c’est quand je lui demande son bonus !

« Ha ben ch'sais pas moi, il dit quoi votre ordinateur ? »

« Heu… Il dit que vous n’êtes pas client chez nous, et que par conséquent il ne connaît pas votre taux de bonus. »

« Ha ben, c’est nul, z'avez qu’à dire le maximum. »

« Si vous voulez, mais vous comprenez bien que le tarif ne va être qu’indicatif, et qu’il faudra le réajuster en fonction de votre bonus réel. »

« Mouais ! »

« Avez vous eu des sinistres au cours des 3 dernières années ? »

« Ça vous regarde pas ! »

« Heu si, car si on ne les prend pas en compte, lors de la vérifications du contrat par Agira (qui répertorie tous les bonus pour tout le territoire français) cela sera considéré comme une fausse déclaration, et dans ce cas, le contrat sera résilié par la compagnie. »
(Et cela arrive plus souvent qu’on ne le pense !)

Bon, on passe ensuite au véhicule…

« Alors voilà Monsieur le client, j’ai environ 25 véhicules qui corresponde au modèle de voiture que vous m’avez donné. Connaissez-vous la finition, ou le modèle exact ? »

« Ha ben non, c’est une xxxx de 19 ?? En 06CV. C’est tout.
Vous l’avez pas dans vot’ machine ? »

« Si monsieur, mais 25 véhicules ressortent avec le même modèle. J’ai une 1.9 Exp…, une 1.9 Dyna… une… Et c… Et c… »

« Ha ben ch’sais pas ! »

« Je vais donc prendre un modèle milieu de gamme pour vous donner un ordre d’idée du tarif, ça vous va ? »

« Ouais ! »

« Alors en formule YY, nous sommes à xx€ par mois, soit une cotisation annuelle de xxx€, (s’en suit une description exacte des garanties du contrat...) »

« Ha ben ouais, mais chez Machin, ils me proposent yy€ par mois.
Si vous vous alignez, je viens m’assurer chez vous. »

« Il faudrait comparer la formule que vous propose Machin, et vérifier le montant de la franchise et le modèle sélectionné. Pour pouvoir vous donner un tarif exact, il faudrait votre taux de bonus. »

« Non non, c’est sur, c’est pareil, si vous vous alignez, je viens chez vous. »

« Malheureusement Monsieur le client, je ne peux vous proposer mieux que ce que je viens de faire.
C’est tout ce que je peux vous proposer. »

« Comment ça vous pouvez pas me proposer la même chose que chez Machin ? C’est n’importe quoi !!!! »

« Et bien non Monsieur, les contrats sont spécifiques à chaque compagnie.
Et chaque compagnie a ses critères. On ne peut pas faire ce qu’on veut sur les contrats. »


« Ha ben c’est bien ce que je dis, c’est n’importe quoi ! »

« Au revoir Monsieur »… (Dans le vide bien sur, car il est parti en râlant…)

Et oui, on ne fait pas ce qu’on veut, ce serait trop beau…
Il est revenus le lendemain tout de même :

« Vous êtes sur que vous pouvez pas vous aligner ? »

« Non, toujours pas, malheureusement… »

Et c’est souvent comme ça… Heureusement, des fois il y a le client magique :

"Bonjour, je voudrais une tarification pour ce véhicule, tenez voici mon relevé d’information et la carte grise du véhicule, ce sera plus facile pour vous. "
Autant vous dire que ce client là, on a presque envie de lui faire une petite bise !
Donc tarification, proposition d’option, le client réfléchis.
Sort ses précédents devis…
« Voyez, Machin Assurance me propose zz€ par mois… »

« Effectivement, mais regardez le montant de la franchise est supérieur de 100€. »

« Ha oui, vous avez raison, je n’avais pas vu. Du coup votre tarif est très intéressant ! »

Quand je vous le disais que le client sympa existe… Il faut juste avoir la chance de tomber sur lui.

A partir de maintenant, sur la porte de l’agence, je vais poser une affichette :

« N’acceptons que client aimable et souriant ! »

Je pense que certains risqueraient de mal le prendre…
Mais qu’est ce que ce serait bien.

On éviterait ainsi les clients du type :

« Pourquoi que mon assurance elle est résiliée ? »

« Par ce que vous n’avez pas payé depuis le mois de mai 2008 Monsieur, et que malgré nos rappels, vous n’avez pas régularisé la situation, la compagnie a donc résilié votre contrat au mois de juillet. »

« A mais ça c’est pas mon problème, vous remettez mon assurance en cours et tout de suite !!! Sinon, moi je casse tout ! Et c’est pas votre bureau qui va vous protéger ! »


(Je vous ais déjà dit que je travaille seule, vous comprenez pourquoi je ne suis pas forcément rassurée…)


Allez, 7 semaines à tenir… 7 semaines…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

hello !