dimanche 12 mai 2013

Ce que doit être une mère...

... En devenant maman, j'ai appris plusieurs choses:

*Que l'on aime ses enfants d'un amour inconditionnel.

*Que l'on est sur le pont 24 heure sur 24 et que l'on est plus jamais seule !

*Mais surtout surtout que tu n'as le droit de rien dire !!!

Et oui, car même si tu les aimes très fort tes enfants, je peux t'assurer que du 24/24 depuis la naissance de numérobis ( soit il y à plus de deux ans...), et bien des fois je fatigue.

Mais il ne faut rien dire sous peine de te prendre des remarques sympathiques, du style : "Et tu veux un troisième ?"
Si quand on te demande si tu vas bien et que tu répond que tu es fatiguée : "tu as voulu des enfants !"
Oui oui oui...

Merci !

Par contre comme tu ne fais rien de tes journées ( et oui c'est bien connu, congé parental plus mari qui ne rentre pas avant 20h le soir , c'est sur que tu passes tes journées à regarder les oiseaux, et compter les nuages...) tu as le droit d'écouter les autres se plaindre.

Se plaindre de leur boulot par exemple...
Je devrais peut être leur répondre : "c'est toi qui l'a voulu !"
J'imagine d'ici leur tête.
Se plaindre de leur manque de temps : " tu te rends compte, je n'ai qu'une heure et demi de libre en sortant du boulot avant de récupérer le petit chez sa nounou. Je fais comment pour aller chez le coiffeur ?"
Et bien fais comme moi, une fois par an pour égaliser les pointes si tu arrives à trouver quelqu'un pour te garder les filles 1h.
Et les courses seule vite fait en à peine une heure je ne sais plus ce que c'est, vu que j'ai toujours au minimum une Choupinette avec moi.

Alors oui je suis crevée, je n'ai pas de temps pour moi et encore moins pour des loisirs. Oui je passe mon temps avec des moins de 5 ans. Mais je n'échangerais ma place pour rien au monde c'est certain.

Arrêtez de me culpabiliser avec vos réflexions et vos yeux aux ciels si j'ai le malheur de le dire.
Si mes soucis vous ennuis à ce point : très bien, dans ce cas pourquoi devrais-je me montrer compatissante pour les vôtres.

Sans compter ceux qui pensent : " toi au moins tu as des enfants !"
Je ne savais pas qu'en devenant maman on devenait aussi responsable des problèmes de fertilité et/ou de la situation personnelle de certains !

Tu dois donc être parfaite, ne jamais te plaindre et surtout rester vigilante...
Car il y a aussi les charmants : "moi je ne fais pas comme ça !"
"À ta place, moi ..."

Ben oui mais justement tu n'y est pas à ma place.

Et jusqu'à preuve du contraire je pensais que chacun pouvais avoir ses idées, ses goûts et sa façon de vivre.... Preuve que non.

Heureusement il y a des personnes qui comprennent, et même certaines qui te disent : "mais comment tu fais ?"

Malheureusement ce genre de réflexions sont encore pire quand elles viennent de proches.
Notamment des : " ahhhh... " suivis d'un gros blanc quand tu annonce l'arrivée du troisième.
Pourquoi ?
Une annonce de divorce aurait été préférable sans doutes ?

Alors si vous savez d'avance que la réponse ne va pas vous plaire, ne posez pas la question.
Mieux, ne prenez plus de nouvelles, au moins cela ne vous ennuiera pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

hello !