vendredi 18 octobre 2013

Stress quand tu nous tiens...

... Rholala...
J'ai beau être plus sereine depuis que la date de la césarienne est programmée, je suis tout de même un tantinet stressée.
Le rendez vous avec l'anesthésiste hier c'est plutôt bien passé. Il m'a rassuré, et m'a confirmé comme mon gynéco que cette fois ci, tout serait fait pour que je garde un beau souvenir de cette journée.
J'avoue que j'aimerais bien pouvoir dire au moins une fois que c'était le plus beau jour de ma vie.
Mais je sais bien qu'il y a toujours des choses que l'on ne prévoit pas.
Je l'ai déjà vécu pour les filles. 
J’espère que cette fois ci, avec une césarienne il n'y aura pas de mauvaise blague.
Et surtout ne pas avoir les réflexions des personne pour qui tout c'est toujours bien passé, du style :
  • "Oh c'est rien" (Ah bon ? Visiblement nous n'avons pas eu les même expériences)
  • "Tu verras, on oublie vite " ( Non plus, non... Bientôt 5 ans pour la grande et je ne risque pas d'oublier )
  • Et la réflexion suprême : "De toute façon il faudra bien qu'il sorte " Non ? Sans blague ? Vraiment ? 

Et puis je sens le stress des derniers jours monter. Il va falloir vraiment la préparer cette valise.

Le pire c'est la nuit. Junior fait la fête toute la nuit et le peu de temps ou je dors, je fait des rêves débiles... Mais débiles...
Cette nuit je me retrouvais à accoucher à la maison en urgence, et l'homme en liaison téléphonique avec le 15 n'assurait pas une cacahuète en sage femme.
Autant vous dire qu'au réveil il en a entendu parler.
Non mais, a t'on idée de faire des rêves comme ça.

On en a discuté avec les filles, en essayant de faire simple. Mais difficile de ne pas leur dire qu'un médecin va m'ouvrir le ventre pour sortir leur petit frère. La réaction de la petite a été : "Oh pauv'maman. T’inquiète pas, je suis là."
Pour la grande c'est un peu plus concret, à presque 5 ans, elle comprends bien ce qui se passe autour d'elle. Et elle n'avait pas envie de cette opération. De savoir qu'elle pourra venir me voir dès l’après midi, l'a beaucoup rassuré. ( C'est vrai qu'entre les vacances scolaires, et la retraite de ma mère, ça se goupille plutôt bien sur ce coup là.) Et puis mon rendez vous chez l'anesthésiste hier l'a bien aidé aussi, je lui ai expliqué que le médecin allait me faire une piqûre spéciale dans le dos, qui va me permettre de ne rien sentir. Et il y a aussi des médicaments contre la douleur.
Je pense que tout le monde sera soulagé lorsque je serais de retour à la maison avec Junior.
Comme de toute façon, pour les filles je ne suis jamais sortie au bout de 3 jours, cette fois ci cela ne me changera pas beaucoup.

Et puis à ce moment là, son prénom aura enfin été dévoilé. J'en connais qui cherchent, et qui tentent de soudoyer mes filles pour savoir.

Je vais être sympa et même vous donner un indice... Comme ses sœurs il aura un prénom ancien, original, qu'il sera surement le seul à porter dans sa classe... Voir même dans son entourage et dans sa région !

J-13




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

hello !